Connaissez-vous le palais de Musa Fumu d’Itsandra ?

Citadelle Guerezani d’Itsandra

Le fort Guerezani a été construit à la fin du XVIIIème siècle par le sultan d’Itsandra de l’époque, le sultan Fumnau Wakori (mort en 1802).

L’initiative de construire le palais en hauteur a été prise suite à une attaque des malgaches qui sévissaient à l’époque la ville, ainsi le fort a été construit sur une petite colline pour rendre l’accès difficile, c’est pour cette raison que le Fort est relié avec la route principale par une longue allée de 130 mètres de longueur bordée de chaque côté par 2 hauts murailles de près de 7 mètres de hauteur.

De ce fait, Guerezani reste le seul et unique site de tous les patrimoines des Comores ayant une longue allée. Le palais n’a donc qu’une seule entrée et évidemment une seule sortie ce qui fait que le palais n’est jamais tombé entre les mains des assaillants malgaches.

Généralement, ces pilleurs barbares, après avoir lancés une attaque et dépouillé de nos biens et richesses , nous laissaient environ 7 à 8 ans pour nous reconstruire avant de nous attaquer de nouveau donc tout porte à croire que la construction du palais a duré 7 à 8 ans (avant l’attaque suivante).

À l’intérieur du palais se trouve une salle centrale qui servait de salle de réunion et de conseil. Puis tout au bout de cette salle se trouver une terrasse rattachée à la chambre du roi où se tenait un guetteur.

Les marques restantes dans cette chambre nous montrent que la pièce avait un étage de plus qui servait de chambre pour la reine lorsqu’elle séjournait au palais.

Ce dernier est doté de 2 tours de garde de chaque côté qui était surveillé par des guetteurs jour et nuit et qui donnaient l’alerte en cas d’invasion ou d’attaque.

Une galerie séparer chaque tour de la salle centrale de réunion et de conseil et servait d’abri pour les guerriers et les guetteurs.

Par la position stratégique du palais, les rois avaient une vue d’ensemble sur la ville et pouvaient également surveiller le large des côtes de la ville d’Itsandra.

Musa fumu, dernier sultan batailleur d’Itsandra, a été aussi le dernier à y habiter pendant les périodes de guerres.

Au point culminant de la ville d’Itsandra, des remparts fut érigé et la ville du Sultan fut composé d’une habitation fortifiée. Fortifications qui font que la ville d’Itsandra n’a jamais été prise.

Le palais Guerezani est représentatif des modes de constructions spécifiques en Afrique de l’ouest (chaux, poutres et pierres volcaniques).

Il s’agit aujourd’hui d’un véritable repère paysager et historique car le fort témoigne de l’ingéniosité des architectes de l’époque.

Laissez-vous vous emporter par les images de ce fabuleux patrimoine.